Philippe L’Amour est dans le Pré 2012 (photo , infos)

Philippe L'Amour est dans le Pré 2012 (mini) Philippe est l’un des quatorze candidats de l’Amour est dans le Pré 2012 . Cet homme de 54 ans et viticulteur dans la région Franche-Compté . Il participe au programme pour trouver l’âme soeur . Nous découvrirons plus d’infos sur Philippe le 16 janvier au cours de la diffusion du premier numéro de la nouvelle de l’Amour est dans le Pré .

Philippe est un grand voyageur qui apprécie organiser des soirées avec ses amis dans des caves aménagées . Il joue de la guitare .

Il cherche une fille assez spirituelle.

en plus : les 14 candidats de l’Amour est dans le Pré

Partagez sur: Facebook Twitter Google+

Votre avis ou votre question sur Philippe L’Amour est dans le Pré 2012 (photo , infos)

5 Commentaires sur Philippe L’Amour est dans le Pré 2012 (photo , infos)
par mashalau,

Je ne suis pas du tout candidate pour ce genre d’émission. Je souhaite une rencontre normale (quand c’est « arrangé » ça gâche tout d’après moi). Lorsqu’en zappant, j’ai vu Philippe, j’ai d’abord écouté d’une demi-oreille et plus je me reconnaissais dans sa recherche, plus sa vie me parlait et plus je me suis dit que c’était vraiment dommage qu’on ne se soit jamais rencontré. Sans aucun doute, nous pourrions chacun faire le bonheur de l’autre. Je ne connais pas du tout la marche à suivre (à part obtenir son adresse ou son numéro pour lui fixer un simple rendez-vous). Je m’appelle Laurence, j’ai 33 ans, sans enfant, en excellente santé, 1 m 60 pour 53 kg, rousse (irlandais), peau laiteuse et très douce, courageuse, bonne vivante, épicurienne, adore Brassens et les veillées en chanson, très souvent complimentée par la gente masculine (ils disent tous que je suis belle), pas très très exigeante mais très sûre de ce que je veux. Disons que je prime la qualité à la quantité, je déteste le superficiel, les apparats, la frime à deux francs cinquante et les belles bagnoles. Bref je veux un homme solide qui aimera le petit grain de folie dont je peux faire preuve et qui appréciera également mon appétit pour la culture, ma soif d’apprendre. Des hommes comme Philippe ne se trouvent pas facilement. L’âge n’a aucune importance, j’aime me sentir dans une forme de protection. Je n’ai rien d’une femme moderne, carriériste, ambitieuse et totalement indépendante. J’ai reçu une double éducation: la première m’a appris les petits plaisirs de la vie, la fête et les amis mais toujours le travail d’abord (dans ma propre famille des Ardennes belges) et une seconde éducation plus axée sur les bonnes manières, la bien séance, la culture de l’esprit (au sein de l’établissement scolaire où j’étais interne et où les religieuses formaient les jeunes filles à être douées, intelligentes et discrètes; école très coûteuse pour laquelle mes parents se sont saignés étant de la classe ouvrière). Voilà! Puis-je avoir son numéro de téléphone, maintenant? Pour tout le reste, je suis sûre qu’on se débrouillera… (Pour le numéro, je plaisante bien sûr, mais s’il vous plaît ne m’obligez pas à passer à la télé).
Laurence (0488/877935, Tournai, Belgique)

par Jura,

On écrit plutôt Franche-Comté !!!!!

par catherine,

Nooooon, cette émission m’énerve!Quand je vois philippe qui cherche l’âme soeur, j’ai envie de lui dire: houuu houuu je suis lààààà.Catherine schluchter

par Marilou,

Philippe décides toi vite. les années passent vite et c’est difficile de rester seul
Je pense que c’est Isabelle que tu dois choisir. Elle est calme et courageuse.

par desert 37,

Bonjour,
A temps normal, « l’amour est dans le pré » n’est pas le type d’émission auquelle je porte intérêt. Ma soeur et son mari se donnent rdv devant cette émission afin de se divertir. Un soir, je me suis décidée à regarder afin de découvrir et d’admirer les paysages des campagnes. A mon sens Les rencontres les plus sincères , même si parfois elles ne durent pas dans le temps, se font naturellement au cours de voyages, en allant boire un verre ou tout simplement en allant payer ses impôts « et oui ». Aujourd’hui je vous écris afin de vous faire partager mon sentiment : Ne donnez l’occasion à quiconque de vous soumettre. Notre liberté nous appartient.