Tutelles : nos parents spoliés ? sur France 3

Le documentaire Tutelles : nos parents spoliés ? est diffusé ce mercredi 1er juin 2011 à partir de 20 heures 35 sur France 3 . Le document réalisé par Alexandra Riguet nous proposera de découvrir le quotidien de juges , de tuteurs et de personnes placées sous tutelle . L’ enquête a été réalisée pendant 2 ans . Il faut savoir que seuls 80 juges sont en affectés en France pour contrôler et assurer l’ intégrités des tuteurs . Chaque juge a pour charge près de 5000 dossiers …

Partagez sur: Facebook Twitter Google+

Votre avis ou votre question sur Tutelles : nos parents spoliés ? sur France 3

48 Commentaires sur Tutelles : nos parents spoliés ? sur France 3
par Lolo13,

HONTEUX, je vis actuellement un cauchemar. Ma Maman a été volée pendant des années par une de mes soeurs en qui j’avais confiance. Ce qui se passe actuellement dans ma famille, on montre du doigt celles qui ont réagi et qui ont demandé la protection de notre mère. Les neveux cherchent toutes les excuses à celle qui a spolié ma mère. Nous qui avons pris une avocat nous sommes les méchantes, nous aurions du laisser faire. c’est vraiment le monde à l’envers.

par lili,

Les tuteursfont n’importe quoi , et les juges laissent faire
On peut jamais avoir les comptes , malgré changement de tutelle au bout de 8 ans ,malgré des couriers avec AR
Aucun suivi , et je peux témoigner ,on vous prends pour moins que rien

par Maryse-Rosa,

Je suis à peine étonnée. Dans notre « société », l’humain ne vaut rien, seuls comptent pouvoir et profit. Une famille, une vieille dame peuvent crever. La violence est si grande, les faits sont si gros qu’ils « passent ». Mais croyez-moi, ça existe. Tout prés de chez vous. Là.

par franceska,

j’ ai les larmes aux yeux. quelle honte!! pas une once d’humanite . tous les rouages des tutelles doivent etre revus.Pensons y dans la perspective des elections prochaines.

par gomi,

Sujet racoleur, bande annonce qui donne le ton au téléspectateur, des scènes larmoyantes… Je me serai cru sur M6 à l’émission de La Villardière (enquête exclusive). Par le biais de ce documentaire , le téléspectateur a eu droit au témoignage de 2 personnes placées sous mesure de protection . Il a fallu à France 3 , 2 ans pour fabriquer un archétype qui nous présente le majeur protégé comme la victime et le tuteur comme son bourreau. Pour ce faire, la réalisatrice prend à témoin 2 personnes protégées (qui seraient mal protégées) sur un total de 1 million. Je serai curieuse de connaitre la façon dont ils ont procédé pour faire leur casting… Le télespectateur va se faire une idée faussée et malsaine sur ce secteur d’activité qu’il ne cotoie pas forcément au quotidien.
Outre le fait que ce soit humiliant pour les tuteurs honnêtes et très destructeur dans leur travail au quotidien, cela instillera une peur injustifiée et un sentiment de méfiance chez des individus vulnérables et leur famille.
Conclusion: émission racoleuse et potentiellement malfaisante.

par Astrid,

Comment REVOIR ce documentaire ? On ne veut pas des publicités !

par redtorso,

Scandalisé ! révolté ! incrédule …..en voyant cette émission et le sort réservé à ces personnes agées spoliées,abusées …. j’espère que les autorités réagiront & poursuivront avec la plus grande sévérité !!!!!!!!!

par champs63,

comment cette dame s’est retrouvée mise sous tutelle en ayant une fille sur place ? Je ne comprends pas ! Il aurait fallu bien expliqué la situation.

par Clement,

Bonjour ,
Est t’il possible de revoir l’emission ? et comment s’il vous plait ?
Je vous remercie par avance

par soso869,

Documentaire bouleversant qui me hante encore. Comment peut-on laisser faire tous ce réseau d’escrocs faire tant de mal aux personnes agées. C’est tout simplement révoltant. Et encore la preuve que les parlementaires se laissent facilement « influencer » par ceux (des puissants) qui s’enrichissent sur leur dos , et qui savent apporter les « bons arguments, pour ne pas voter les lois nécessaires. Désintéressés et incompétents ? Manque de courage ? ou corrompus ? a voir absolument !!!! et à diffuser pour réagir.

par soso869,

Comment peut-on accéder à cette émission. Pourquoi ne fait-elle pas partie des vidéos à revoir sur le site ? cette emission a trop dérangé ? Il y a censure maintenant ?

par kri37,

Honteux …également de faire un tel raccourci et d’affoler ainsi la population … J’exerce les fonctions de déléguée à la protection depuis prés de 25 ans dans une association tutélaire qui gère 3000 mesures et cette émission est un scandale au regard d’un métier difficile ainsi caricaturé.
La vision est orientée, sans aucun recul: sachez qu’il existe une grande majorité de professionnels qui gèrent avec une déontologie sans faille et qui ont à coeur de respecter la loi, l’interêt et la parole du majeur et ce quel que soit le type de mesure conformément à la loi.
Même le texte de loi est raccourci de façon à « servir la soupe » des prétendus enquêteurs… sachez que la majorité des personnes sous protection n’ont aucun patrimoine et vivent de minimas sociaux: où est la prétendue spoliation ??
Dans chaque domaine il existe des exceptions et des scandales. s’ils doivent effectivement être dénoncés il serait légitime qu’ils soient cités pour ce qu’ils sont au regard des milliers de majeurs qui sont protégés et BIEN protégés ne serait ce que par respect d’une profession méconnue, de professionnels honnêtes et scrupuleux. Cette émission va encore aggraver nos conditions de travail: je ne vous dis pas merci, elles sont déjà bien lourdes.

par Magali,

Il faut beaucoup de courage aux journalistes pour s’attaquer a de tels problèmes de société ,peu de gens l’ont,hélas!…confrontée depuis 1997 à ces problèmes de tutelles ,j’ai perdu 2 de mes proches placés sous tutelles arbitraires !..Mais des fortunes envolées aux profits des tuteurs et juge André Fontaine à TOULON ,mais tout le monde s’en moque totalement !…dans votre reportage pas un mot a changer ,quel dommage que je n’ai pas été au courant de votre enquête j’aurais pû vous apporter des preuves encore pires que celles dont vous avez parlé ,il faut enfoncer le clou et persévérer a dénoncer publiquement ces escrocs ,dont certains se cachent sous le couvert de vos banquiers,notaires,avocats, magistrats verreux !..et je sais de quoi je parle pour avoir payé le prix fort !…Si vous faites ou tenter de faire barrage à l’UDAF ,des escrocs qui sont une véritable mafia !..dans ce cas là,ils n’hésiteront pas à vous accusez d’abus de vulnérabilité , alors que les voleurs ce sont eux!.. ils vous voleront tout et en prime, pour vous faire taire ils vous enverront en prison à leurs place !..Ils ont le courage des lâches !…preuves à l’appui ,merci d’apporter encore votre aide aux plus faibles que personne n’écoute , s’ils font encore confiance à la justice , ils ont tort la justice est morte tout comme les prétendus « droits de l’homme »,ce n’est que de la littérature
et hélas rien d’autre ,trop affreux de voir ses proches se laisser mourir de chagrin et dans l’indifférence générale!..
Merci à vous et a votre émission qui ouvrira les yeux a ceux qui refusent de voir a quel point notre société est foutue!…

par lolotte,

Bonsoir à tous , si il y a des sociétés de tutelle qui se sentent visées à tort , rien ne les empêche de se battre contre leurs concurentes malhonnêtes en demandant , par ex , plus de controles de l’Etat .Comment peut-on se regarder dans la glace lorsqu’on agit de telle sorte ?! . Je ne mettrai jamais personne sous tutelle !.

par sinksens,

Et voilà, c’est arrivé … France 3 à marché dans la télé-poubelle …
DSK est au tribunal pour tentative de viol. Criez donc : « les politiciens sont des violeurs !! ». Honnête ? Pas le moins du monde, mais vous aurez l’oreille de la masse qui bave devant le sensationnel, qui s’enflamme pour les caricatures manichéennes des bons et des méchants, des victimes et des bourreaux. Intelligent ? Pas plus qu’honnête, mais diablement efficace, et les commentaires (effrayants) de cette page en sont la preuve. J’en lis un censé pour dix crachas d’ignorants. Enfin, pas tout à fait ignorants. Vous connaissez du monde des tutelles ce que vous a raconté cette émission de caniveau … et Roland Magdane aussi, peut-être. Voilà de quoi prendre position ! Voilà qui vous autorise cette violence hallucinante et ces indignations de principes, qui vous range parmi les gentils. Vous dormirez bien ce soir.

Il y a ceux qui ont vécu des expériences pénibles, aussi. Victimes d’escrocs, ça se peut (il y en a partout). Mais un peu de recul, par pitié ! Un peu de retenue, de raison (oserais-je dire « d’intelligence » ?). Si je me fais voler par un roux, irais-je claironner : « LES ROUQUINS SONT DES VOLEURS !!! ». Je serais diffamant, stupide et injustement insultant. Pourtant, c’est exactement ce que je lis ici. Avec quelle conviction vous incendiez une profession entière, parce qu’on vous a présenté deux cas d’escroquerie à la télé !!

Il faut dire que le reportage était bien ficelé. La mise en scène, parfaite, avec la petite musique, qui fait tantôt peur, tantôt pleurer, et ce martellement de l’injustice, du crime.
Alors bien sûr, après le reportage, pendant la discussion (qui n’avait rien d’un débat : aucune critique, rien de contradictoire), on lance, vite fait, que l’immense majorité des tuteurs fait bien son travail. Des gens consciencieux, qui ont le goût de venir en aide à leur prochain. Habile, si c’était pour se mettre à l’abri d’un procès, on échappe à la diffamation. Mais cette précision de 5 secondes sur une émission de plus de 2 heures … Honnête ? L’intention était claire : construire des personnages. La victime, systématique, qui s’appelle « majeur protégé », et le bourreau, tout aussi systématique, qui s’appelle « tuteur », complice de l’abominable clique des juges / notaires / banquiers / avocats … et, allons-y gaiement : système. La bonne grosse théorie du complot, qui marche toujours !

J’ai halluciné quand j’ai entendu des remises en cause de décisions de justice !! Les magistrats ne sont pas des shérifs, c’est pas le far west !! Tout obéi à des règles, des procédures, et si c’est parfois dur d’aspect, c’est NECESSAIRE !!! Sans cadre, pas de société. Sans société, retour à la jungle. La chose jugée ne peut pas être différente de ce que les lois ordonnent.
Remettre en cause le système, le travail des juges, c’est grave. A l’heure où on les fait passer pour des imbéciles, où on va leur coller des jurés populaires en correctionnelle, comme ci ils ne faisaient pas correctement leur boulot, c’est inadmissible ! On est en Italie, là ?!
J’ai lu, dans quelques réactions, l’évocation de 2012 … effrayant ! Pour qui voter ? Des gens qui auront le même ton populiste et caricatural que cette émission ? On va se précipiter vers ceux qui, précisément, saccagent le domaine social ?
Grave !

Une pensée, pour tous ceux qui travaillent à la protection des majeurs vulnérables, qui font un boulot immense dans des conditions souvent déplorables, et qui, pour leur très grande majorité, sont intègres et dévoués. Merci pour eux, madame Alexandra Riguet. C’est comment, de jouer au justicier ? Parce qu’à eux, ça leur a fait mal.
Une pensée, enfin, pour les gens sous mesure de protection, vulnérables, dont certains vont mal, ils avaient bien besoin qu’on les panique et qu’on les angoisse, bref, qu’on ajoute à leurs soucis, tout ça pour faire du spectacle.

Honteux !

par suzon00,

en regardant cette émission, j’ ai pleuré, en sachant que cette dame s est laissée mourir, j’ espère que cette tutelle n’ a pasla conscience tranquille, je n’ oublierais jamais cette dame qui pleurait quand t’ elle à appris la vente de sa maison, dans qu’ elle monde vivons nous s’ est honteux

par kri37,

Merci Sinksens… un peu de bon sens au milieu de cette curée si bien orchestrée. Hommage aussi aux juges des tutelles, greffiers qui font ce qu’ils peuvent avec si peu de moyens…

par simon,

un tuteur ayant pignon sur rue qui fait la( morale aux autres) et n’intervient pas lorsqu’il ya danger aupresde la personne protegee . s’appele………………………………………..,??????????????

par simon,

qel beau metier d’etre tuteur de ses parents………………………….ce n’est pas une generalite;

par gigi,

quand il s’agit d’argent la famille ne vaut pas mieux que les tuteurs escrocs on ne peut faire confiance à personne que toutes les personnes qui ont vu ce documentaire prennent conscience de ce qui les attend surtout s’il n’ont plus personne et que la société qui se prétend humaine ne respecte pas les vieux et sont pret à tout pour de l’argent ; se révolter contre ça; garder toute sa tête et ne rien laissé à tout ces corrompus tout dépenser avant de se faire spolier pour ne rien laisser à tous ces corrompus écoeurant !!!

par Mouss29,

Reportage inadmissible qui massacre une profession difficile. Je n’ai qu’une chose à dire et à proposer à Mme Alexandra Riguet : il me semble qu’un journaliste se doit de faire enquête des deux côtés (Majeur protégé et « Tuteur ») avant de tenir un tel jugement. Pourquoi pas suivre un service de mesures de protection pendant quelques jours, histoire de voir l’investissement des professionnels bienveillants et la réalité du terrain… la vraie! Je serai ravie de vous le démontrer.

par Astus,

Merci pour ce grand moment de télévision qui va rendre encore plus difficile un travail qui le devient déjà trop! Comment peut-on réduire une profession de la sorte? C’est sûr, le reportage est bien arrangé! on nous amène très rapidement sur le terrain de l’escroquerie, du complot et tien, ne mâchons pas nos mots, du meurtre! parce qu’il est bien question de cela non?
j’ignorais qu’un reportage, fait par des journalistes, pouvait être aussi peu objectif! tien mais où sont-ils d’ailleurs? le scandale est lancé et il n’y a plus personne pour argumenter? un peu facile non?
Comment peut-on réduire à 1h30 des actions menées parfois pendant des années? Connait-on vraiment tous les faits de ces situations?
il me semble que parmi toutes les personnes protégées il y en a beaucoup qui sont satisfaites de leur mesure et du travail fait par les professionnels pour les aider! (oui, oui tuteurs et curateurs compris!) Ces personnes ont-elles eu la parole?

Bref, merci pour ce reportage honteux! le social avait bien besoin de cela!

par vero,

nous sommes mon ami et moi meme en plein dedans malgres avocats courrier et j en passe nous n arrivons pas a nous sortir de la si mon ami et moi meme ne nous etions pas rencontre je suis sur qu il ne serait plus la pret de moi il faut arreter tout cela rendre la liberte a toutes ces personnes qui peuvent tres bien se debroiller seul pour nous ce serait un droit a l avenir si je n avais pas la chance d avoir mon travail nous n aurions pas de vie imaginez pour un homme qui a travaille toute sa vie etre oblige de demander des bons pour ses besoins peut il decemment etre heureux que l etat arrete ca il qu il remette les pendules a l heure merci

par abus,

Mes parents ont été dépossédés de toutes leurs économies par mon frère qui s’est fait porter tuteur.Il a fallu ,après des demandes d’éclaircissements(restées vaines )et des tentatives d’alerte(sans réels effets) auprès du juge des tutelles,entamer une procédure judiciaire avec tous les soucis que celà entraîne .Là encore de fausses informations sont produites ,tous les documents fournis doivent être contrôlés et sont en très grande partie faux… Sans parler du harcellement ,de la culpabilité, des injures qu’il faut essuyer,des frais à avancer…en attendant l’examen du dossier….Il est temps que les moyens soient affectés à l’administration judiciaire pour qu’elle fasse son travail là et dans les autres domaines .

par sebastien,

j ai rencontré le meme probleme avec une assistance sociale qui a insisté pour mettre mon pere sous tutelle externe , en argumentant qu il etait delaissé par la famille, ce qui est entierement faux …..

par le mal aime,

mon frere a fait passer un medecin a la maison de retraite alors quelle etait surdosee en medicament il a profite de cela pour la faire passee pour une folle alors que nous avons moi et ma femme tous fait pour qelle revienne dans son etat normal et nous avons reussi mais malgre tous elle est sous tutelles qelle honte de faire passer sa mere pour une folle la honte le tuteulle va vite lui vider ses compte se sont des rapasses il n’y a que le fric qui compte pour eu mais n’en n’ont rien a foutre de la personne a proteger j’epere que ses gents la et mon pourit de frere seront punis et vite justice de merde ma mere se faisera mourir comme la personne dans l’emmission fr 3 les juge sont incontetant il sont juste la pour la paye

par Soleil6429,

j
Ce reportage est effetivement HONTEUX!!!…car il ne reflète en rien la réalité…

Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas parce qu’on demande qu’un membre de sa famille soit placé sous protection légale que le patrimoine s’envole.
je suis sidérée de constater qu’en 2011, les gens pensent encore que le patrimoine des personnes placées sous protection juridique appartient aux réprésentants légaux: NON et NON!!!
A l’ouverture de la mesure, le tuteur ou curateur doit fournir l’inventaire du patrimoine mobilier et immobiler au juge des tutelles et doit rendre compte de sa gestion une fois par an au Tribunal d’Instance.

Chacun doit savoir que, mesure de protection ou pas, les droits légaux en matière de succession s’appliquent.
Cependant, la loi autorise le service de tutelle à prélever des frais de tutelle en fonction des ressources de l’intéréssé.

Pour en revenir aux 2 personnes présentées dans le reportage, nous sommes face à des situations tellement stéréotypiées que ça en dépasse l’entendement. il faudrait qu’en 1H30, nous puissions analyser et prendre position pour juger de la meilleure orientation à donner au bien être de ces de 2 dames. Or, le reportrage ne nous donne aucun élément sur l’état d’entettement, les relations familiales, etc…

Il me paraït aussi CRUCIAL de rappeler qu’une mesure de protection ne peut pas être prise car une frère, un parent , un voisin ou un tiuteur veut « nuire » à une personne: c’est avant tout un avis MEDICAL, prononcé par un MEDECIN expert.
J’attends avec impatience l’émission durant laquelle personnes protégées et familles parleront du soulagement procuré par la mise en place de la mesure.

Je ne sais pas comment ça se passe pour les tuteurs privés ou familiaux: en tous les cas, je connais une asso où les contrôles sont mensuels au niveau des délégués(comptes, contrôles des visites, etc…). Cette asso a la visite d’un commissaire aux comptes chaque année, avant d’expédier les comptre rendus de gestion au Tribunal. Le conseil Général vient régulièrement, le budget étant assujetti à son aval.

Les abus doivent être dénoncés mais cette émission était pitoyable. J’en profite pour dire que j’ai été très choquée par les propos d’une dame, se plaignant ensuite du devenir de sa mère, disant qu’elle ne s’était poas présentée au Tribunal car elle n’avait pas évalué l’enjeu(???!!!).
pour ma part, je pens equ’une convocation est un acte officiel et non pas une invitation à boire le thé….

Le seul Espoir que pourrait naitre de cette émission serait qu’enfin(!!!!) les solidarités falimiales se réveillent pour prendre en charge les faibles et démunis; il faut savoir que les services tutélaires ne devraient intervenir qu’un « ultime recours ».
merci de penser aux travailleurs sociaux et aux agents d’accueil, à l’écoute permanente des personnes fragiles,à leurs familles , ausx voisins ou crénaciers pas toujours contents: c’est un travail très riche de relations humaine smais déjà tellement critiquer qu’il ne fallait pas « tirer sur l’ambulance »…
mais comme Mme la jounaliste pense que travaliller dans un service de tutelle est très cool, elle pourrait venir passer ses 3 semaines de vacances en Bretagne: elle pourrait venir filmer et se reposer avec nous pendant qu’on ferait comme d’habitude, c’est à dire, croire encore en ce qu’on fait et avoir toujours autant d’estime pour les gens dont on s’occupe…dans ce cas, talons hauts proscrits et démarrage sur les chapeaux de roues à prévoir;
je remercie les gens dont je m’occupe et leurs familles pour m’avoir contactée, se disant révoltés des propos tenus dans l’émission. ça fait plaisir de constater que tout le monde ne tombe pas dans ce piège de cette pseudo télé réalité de bas étage…

par belette,

comment revoir ce documentaire trés instrutif , a qui faire confiance pour nos ainés??? merci , car nous allons etre confronter a ce problème et j’aimerai le faire voir au petit enfant de l’interressé afin de prendre des dispositions positive pour sa grand mére , merci c urgent

par sisi,

Je suis affligée par la façon dont vous avez sali notre métier . J’exerce cette profession depuis 21 ans avec la plus grande honnêteté professionnelle et un professionalisme que je ne vous reconnais pas à vous journaliste. Vous avez utilisé un rouleau compresseur ,partial et partiel.
Vous n’avez exposé à aucun moment le travail accompli au quotidien par les mandataires judiciaires, avec des moyens donnés par les pouvoirs publics de plus en plus faibles. Sous couvert de remettre les FAMILLES au coeur des mesures de protection , les pouvoirs publics visent aussi à se désengager de cette « charge sociale « .Vous dites qu’à l’UDAF du Gers notre collègue exerce 45 mesures et qu’à contrario dans d’autres services le nombre est de 70 à 100. Vous n’expliquez à aucun moment que ces chiffres sont liés à des financements qui sont à mettre en adéquation avec le lieu de vie (vie au domicile ou vie en institution). Dans notre service, nous avons des collèges qui exercent 50 mesures auprès de personnes à domicile , et d’autres qui exercent 90 mesures auprès de personnes placées en institution . Ces chiffres ne sont pas le fruit du hasard ou du bon vouloir des uns et des autres(bon ou mauvais tuteur), ils sont imposés par les pouvoirs publics aux organismes de tutelle en fonction des financements accordés.
Vous parlez de notre métier en disant que celui-ci n’est sanctionné par un diplôme que depuis la réforme . FAUX : Vous n’avez pas fait le distingo entre:
– les tuteurs privés (qui pouvaient être professionnels ou bénévoles )
– et les délégués à la tutelle qui, pour exercer en service de tutelle , devaient déjà être titulaire d’un diplôme de travailleur social ou de juriste et d’un certificat national de compétence .

Vous montrez dans votre reportage des professionnels qui refusent de répondre à vos questions et donc qui passent pour des gens qui ne veulent pas assumer leurs responsabilités. Là encore, vous détournez la vérité. Nous ne sommes pas autorisés à donner des informations sur un dossier, à un TIERS . Celui-ci doit donc s’adresser au Juge des TUTELLES qui nous interroge alors. Nous lui rendons compte sur les informations demandées et lui seul décide de transmettre ou pas au TIERS.

Dans chacune des situations évoquées, vous n’indiquez pas à quelle date la personne a été mise sous protection(avant ou après la réforme) , vous n’approfondissez pas son histoire qui expliquerait mieux l’origine de la mesure de protection ,et vous ne traitez pas la problématique dans sa globalité.
Avant la réforme de la loi ,les raisons qui conduisaient à une mise sous protection étaient : l’altération des facultés mentales ou corporelles , mais aussi la prodigalité , l’intempérance et l’oisiveté. Avec la réforme, les 3 dernières raisons ont disparu , ce qui a conduit à une réduction du champ des personnes à protéger.Ceci pourrait donc expliquer pourquoi la dame qui veut revenir vivre dans son appartement et qui a visiblement toutes ses capacités intellectuelles a été mise ,à un moment donné, sous protection pour une raison autre que l’altération des facultés mentales.Et là, l’éclairage de la situation peut devenir tout autre que la mise sous protection « abusive ».
Le réexamen des mesures prévu par la loi est aussi fait pour s’assurer à l’aide d’une expertise médicale établie par un médecin expert agréé auprès des Tribunaux , que les mesures décidées avant la réforme, rentrent toujours dans le champ de la mise sous protection.
Dans la 2ème situation, Il est évoqué la situation de cette personne qui souhaite retourner vivre à son domicile avec sa fille. En l’absence de « signalement de mise en danger », PERSONNE ne peut s’opposer au choix du lieu de vie que fait la personne protégée y compris en tutelle. Donc là aussi, dans cette situation, toutes les raisons de ce non retour au domicile n’ont pas été dites dans votre sujet . Quelles sont les raisons profondes qui ont conduit à cette impossibilité de retour au domicile et qui auraient pu donner un tout autre éclairage que celui d’une décision « abusive ».

Si vous avez réussi à tromper le citoyen par votre reportage , le professionnel ne l’a pas été.
Merci à vous d’avoir sali et cassé une profession où la majorité des professionnels sont à l’écoute et oeuvrent dans l’intéret de leurs protégés malgré toutes les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien et dont vous n’avez jamais voulu parler dans votre reportage.

par aar,

Sujet de reportage vraiment intéressant et peu abordé, mais, le contenu est tellement stigmatisant. Le système des tutelles est mise en cause alors que c’est D’ABORD un droit d’être protégé dont il s’agit. Ils existent effectivement des abus, mais n’aurait-il pas été possible de montrer des cas où cela a été plus qu’utile. De plus, la fille de la dame décédée qui est venue sur le plateau peut en vouloir à la mauvaise tutrice. Mais comme il lui a été demandé sur la plateau  » pourquoi n’être pas devenue la tutrice de votre mère? » : Madame a estimé qu’être convoquer par un juge c’était pas une priorité: !!!!!!!!!!! Etes-vous convoqué par le juge tous les jours????? Alors oui, elle regrette mais, au lieu d’accuser les professionnels, les familles doivent aussi se responsabiliser et répondre présent quand on les appelle pour des décisions importantes : c’est la base de la solidarité familial, non?????

par Ma,

Voilà maintenant quelques jours que le documentaire a été diffusé sur France 3 et je reste encore surprise et sincèrement déçue de ce qui a pu y être dit et montré…On peut dire que le contradictoire a fait défaut dans le cadre de ce reportage et que le titre était déjà annonciateur de ce que l’on allait entendre.Présenter la profession de curateur et tuteur de cette manière à des téléspactateurs qui pour la plupart ne connaissent pas le fonctionnement des mesures de protection avait quel vocation??Diaboliser une profession, faire peur aux personnes vunérables qui ont justement un réel besoin d’être protégées par des professionnels intègres et compétents?Comme dans tous les milieux professionnels, il y a des abus mais comment en arriver à une telle stigmatisation?!La très grande majorité de ces professionnels travaillent avec dévouement pour veiller aux intérêts des personnes vulnérables et éviter qu’elles se fassent  » spolier » par des personnes indélicates et peu scrupuleuses … et ce dans des conditions parfois très difficiles.
A tous ces professionnels, je les encourage à poursuivre leurs efforts pour sauvegarder les intérêts de ceux qui ont le droit à une protection légale justifiée par un médecin expert en essayant de passer outre les propos affligeants entendus dans ce reportage…N’oubliez pas toutes les personnes sous mesure et leurs familles qui vous sont reconnaissants pour votre travail et efficacité!

par Mimi,

Mon mari est fils unique et il n’est pas tuteur de sa mère un
mandataire a été nommé à sa place . il attend l’audition du juge des tutelles. affaire à suivre…

par nicole .auzat @live.fr,

pourquoi ne peux ton voir la diffusions complet video
important pour moi ma casette pour enregistre n’a pas enregistre la diffusion du 14 06 a 3h 25 message comment
avoir un site pour retrouver merci tel 01-48-21-75-49-

par charly,

les tutrices/tuteurs/associations…..les juges…et bien,MERÇI,car j’ai vécu l’escroquerie en directe de ma MÈRE
agée de 84 ans,malgré mes courriers en (AR)à tous ces gens pour dénoncer la tutrice dont on a parlée dans l’émission.( il a fallu qu’une tutrice en remplacement découvre les achats abuzives de l’escroc pour que la direction porte plainte et qu’enfin on me reçoit pour m’écouter.) mais le mal était fait des milliers d’€uros) détournés à des pauvres personnes.mais comme ils dises :(heureusement on a une ASSURANCE……….
SANS PLUS JE N’EN DIRAIS PAS PLUS,il y en aurai trop à DIRE……….

par titan,

A gomi,

J’ai regardé ce reportage avec beaucoup d’intérêt car je vis cette situation au quotidien depuis que ma mère a été mise sous curatelle par ses propres enfants qui voulait le dépouiller de ses biens. Ma mère à 91 ans et a dû fuire son pays d’origine pour sauver sa peau et est maintenant chez moi et malheureusement le juge des tutelles ne fait pas son travail et prends des décisions absurdes et maintenant ma mère est sous curatelle de l’UDAF qui ne lui donne pas un sou et c’est moi qui doit tout payer pour son bien être. Le juge est au courant et laisse faire. J’ai personnellement trouvé ce reportage réaliste car ma mère vit la plupart des situations citées. Et, après 2 ans de procédure, ce n’est toujours pas terminé.
C’est une honte cette société parallèle qui est bien pensée pour voler les personnes agées.

par sedilleau@laposte.net,

moi aussi ma mére a étè mise sous tutelle et a de quoi pour vivre.Depuis 7 mois elle habite chez moi et la tutelle ne me donne pas d’argent non plus . Comment je peux faire je n’ai plus rien pour assumer le quotidien

par ness498,

moi aussi je vis un calvaire, mon frere qui à ma mere sous tutelle, ne s ‘en occupe pas, c’est moi qui doit la nourir, l’habiller,, lavage etc avec un rmi.
le juge ne repond jamais, la greffe quand je lui est dis ma mère sans moi ne mange pas, m’a répondu  » ce n’est pas mon problème » honteux du vol organisé, incroyable la justice qui punit un voleur et qui dans ce cas permet la spoliation de nos personne agées. une honte et un crime.

par jacques goguy,

Les tutelles parlons, en ! : Orphelin à 15 ans, un hasard monstrueux m’a conduit à l’auberge rouge, rue la fontaine chez les Thénardier, ces créatures immondes me droguaient, pour me coller l’arpenteuse de trottoirs, qui était tombée dans le caniveau, de 11 ans mon aînée, une famille de voleurs, conditionnés par ces crapules dans le but de me dépouiller de mes biens, j’ai épousé la vénus de carrefour avec la bénédiction des juges de tutelles, ce qui est à l’image de la justice, un repaire de brigands. La justice française est la plus corrompue d’Europe. Honte à la France et à ceux qui gouvernent. Voir jacques goguy sur Internet.

par Cath,

Comment rester sans voix face à ces spoliations, incompétences, manquements professionnels, ces hold-up étatiques et dysfonctionnements de l’Etat et de cette soit disante justice. C’est honteux, même s’il est évident que ce n’est pas une généralité ! De tels drames ne dervraient pas exister puisque ces tutelles sont là pour prévenir et protéger… on peut d’ailleurs se demander de QUI ?!!!

par rozy,

j’ai raté votre document,comment peut-on le revoir?
merci

par jeanne,

je souhaiterais être en rapport avec un journaliste
pour dénoncer les méthodes d’un organisme de tutelle
et apporter des preuves des agissements de certains juges de tutelles allant à l’encontre des intérêts des majeurs protégés.

par franck09,

honteux scandaleux les mots ne sont pas assez fort juges notables ect…pourri jusqu’a l’os comment le droit peuvent leurs donner raison justice lamentable justice du fric sans limite. il faut une révolte dans se pays pour tout changer.

par Aurel,

Ce documentaire m as choque de voir cette dame dans sa maison de retraite pleurer à cause de la vente de sa maison vendu pour un morceaux de pain alors que c était toute sa vie tout ça parce que Mme la tutelle avait prit en grippe cette famille évidemment que ça ne reflète pas toute la profession heureusement mais cette dame est morte de chagrin et sa fille qui c est battu et qui a tout perdu ça peut arriver à n importe qui et comment se battre contre la machine judiciaire?

par elie,

Bien sûr que le reportage était plus accès aux déboires du métier, bien sur qu’il y a de bons tuteurs, soyez rassurés et arretez de venir pleurnicher sur le site, on le sait que vous faites votre travail au mieux, et que c’est dur,
mais ce qui me choque, c’est votre insensibilité face à cette dame qui s’est laissée mourir, pas un de vous n’a évoqué le cas, ou n’a fait part d’une émotion humaine !!!! ( en déhors de votre colère )……
j’ai été tés ému, et j’aurai souhaité avoir les coordonnées de l’association qui s’est occupée de sa mort (d’une certaine façon )! faisons avancer le débat , agissons un peu
mon adresse mail : elie.mimmm@gmail.com ( merci)

par madalton,

Nous avons mise ma mère sous curatelle (cela fait maintenant 12 ans) suite aux vols et escroqueries dont elle était victime de la part de sa petite fille (ma fille : (honte sur moi). Nous en avons informé bien evidemment et le juge et le service curateur. Ma fille, vivant avec ma mère, a continué à la voler, et a voler et escroquer bien d’autres personnes. Nous en avons informé le service. Réponse : » c’est un conflit familial, nous n’intervenons pas ». Jusqu’au jour ou après maintes escroqueries et vols a des tiers, ma fille s’est retrouvée en prison (à peine 3 mois), une injonction du tribunal lui interdisant à sa sortie d’approcher le domicile de ma mère. Quelques jours après sa sortie, elle a de nouveau emménagé chez ma mère. Nous alertons la curatelle, qui nous retorque que si ma mère est d’accord ce n’est pas leur problème et que c’est « un conflit familiale » et que c’est à nous de gérer. Nous en informons la police, même réponse ils ne peuvent rien faire. Chaque fois que nous allions rendre visite à notre mère (mes frères, les petits enfants et moi même) nous avions le droit à des insultes (de la part de ma fille) des menaces. A force d’appeler, de se déplacer dans ce service, nous avons baissé les bras. Ma fille vivait tranquillement sur la pension de ma mère sans aucune contribution aux factures, ni même aux taches ménagère. Elle a même fait emménager son ami (qui travaillait), qui profitait lui aussi de la situation. Re belote nous interpellons le service curateur, vous devinerez très aisément la réponse. Puis de curatelle ma mère est passée sous tutelle sans même que nous les enfants ne soyons informés. J’ai appris quelques temps plus tard que ma fille avait dit a la tutrice que nous avions abandonné notre mère!!! Appel à la tutrice qui me sort une fable digne d’un compte de perrault, que j’avais disparue de la circulation (aux dires de ma fille) alors que j’habitais à 1 km à peine de chez ma mère, qu’elle avait un numéro mais que celui-ci était obsolete, alors que ce numéro je l’ai depuis la nuit des temps et que ce service l’avait depuis le début. Il y a à peu près 3 ans la voisine de ma mère me téléphone me demandant de venir chez elle, que ma mère est séquestrée et amaigrie. Je m’y suis donc rendue et là effectivement, ma mère était enfermée, seule avec une multitude de chats, une puanteur insoutenable régnait dans cette maison. Tant bien que mal j’ai réussi à m’introduire dans la maison, ma mère n’était plus que l’ombre d’elle même, 36 kgs. Ma fille avait déménagé depuis un bon moment déja. Une aide ménagère venait chercher ma mère à 11h30 le matin pour l’amener chez ma fille et la reconduisait à 17h. Ce qui voulait dire qu’entre 17h et 11h30 ma mère était livrée à elle même. (Les médecins lui avaient diagnostiqués un alzheimer, sans connaitre le contexte réel, pour ma part j’appellerais ca de la démence.) Je me suis empressée d’appeler le service tutélaire (j’aurais du plutot appeler la police pour faire constater) je leur fait part de ma colère et leur dit que la sequestration est punissable par la loi et que l’affamation aussi, et la réponse choquante pour ce qui est de la sequestration « nous n’avions pas le choix » et pour la dénutrition elle n’était pas au courant. J’ai donc décidé de prendre ma mère à mon domicile et de m’occuper d’elle. Au bout de 3 mois, habitant aux deuxieme étage sans ascenseur, cela devenait pénible pour ma mère qui avait certe repris pas mal de poids mais vu son age l’effort physique des escaliers devenait de plus en plus dur. J’ai donc décidé d’intégrer son logement en informant la tutrice qui était d’accord sous conditions que je prenne en charge des factures (edf,gdf,téléphone). C’était ok mais avant il fallait nettoyer et desinfecter la maison, mes fils et moi-même avons mis plus d’une semaine. Nous avons virés tous ses meubles qui avaient plus de 32 ans et étaient bouffés par l’urine et les excréments de chats. De sa retraite pendant toutes les années que ma fille vivait avec ma mère il n’y avait aucun euro de côté. Où est passé l’argent de sa pension car ma mère (propriétaire) a une belle petite pension pour elle seule environ 1300 euros… Mystère !! Je suis au RSA car je n’ai pas le droit aux assedics vu que je ne suis pas à la recherche d’un travail, ma mère nécessitant une surveillance quasi constante, je n’ai pas le droit à l’allocation tiers personne, allez savoir pourquoi !! et lorsque je dis à la juge des tutelles que je m’occupe de ma mère à titre gratuit elle me réponds que c’est mon choix, et que la peinture, la fibre de verre et les quelques meubles qui sont chez ma mère maintenant « ont quand même étaient achetés avec l’argent de ma mère ». Mon grand regret c’est de ne pas avoir fait intervenir les services de police lorsque j’ai constaté la sequestration. J’ai contacté un avocat car j’estime que ces personnes doivent assumer et rendre des comptes. Si la voisine ne m’avait pas prévenue ma mère serait a l’heure actuelle morte de dénutrition et non de maladie. 2 ans de sequestration c’est normal ???? 12 ans d’escroqueries, de vols, de maltraitance !!! Bravo la justice !! les personnes sous tutelles ne sont que des numéros de dossier, et de l’argent. Idem pour la plupart des associations d’aide à la personne. Les VIEUX ça rapportent.

par annabelle,

ma mere est SEQUESTREE DANS UN MOUROIR depuis novembre 2011 a la demande des « tutelles » alors QU’ELLE VIT CHEZ ELLE DEPUIS 2002 AVEC NOUS 24/24….lors d’un banal examen neuro demandé par son medecin traitant,elle a ete kidnappee par les tutelles et emprisonnee en long sejour…PAS LE DROIT DE LA SORTIR ce meme en permission,ils LA GRABBATISE….Si nous ne venons pas TOUS LES JOURS…ils ne la font pas marcher pas manger pas aller aux wc ,7 MOIS QUE CA DURE….(nous faisons 80km/jour ALLER-RETOUR,et en sommes à plus de 8000e de depenses de route plus autres frais pour la « tirer vers le haut…ET LA DETACHER DU FAUTEUIL!…les medecins disent tous QU4ELLE N’A RIEN A FAIRE ICI….ET N4A PAS DE SOINS,MAIS QUE C4EST LES TUTELLES QUI S’OPPOSENT 0 CE QU’ELLE RENTRE….
en DECEMBRE 2011 ELLE A ETE INSCRITE EN FIN DE VIE PAR ERREUR,ET AVEC UN YAOURT ET UN FLAN PAR JOUR A PERDU 1OKG!!!!!!!
C’est un ASSASSINAT et nous ne pouvons rien faire,on nous interdit par « mesure d’hygiene » de lui apporter des aliments,ET ELLE N’A PLUS DE RETRAITE DEPUIS SEPT 2010:::PAS 1 EURO,elle a travaillé toute sa vie…elle a sa maison et n’a pas lle droit d’y rentrer…PIRE LES TUTELLES M’ONT DEMANDE DE LEUR DONNER LES CLES POUR FAIRE PASSER DES AGENCES!!!comme je refuse,ils vont changer les serrures……
que faire …porter plainte pour sequestration???merci pour vos avis!!!on est extenues.

par annabelle,

JE VOUDRAIS ETRE CONTACTEE PAR CEUX QUI VEULENT FAIRE QQCH DE CONCRET ENSEMBLE ET SUR LE LONG TERME …..C’EST URGENT!
TOUT LE MONDE SAIT:personne ne fait rien:NOUS SOMMES COMPLICES!!!
Je repondrai à TOUS en particulier:annabelle